Comment adapter son assurance moto en fonction des saisons ?

Difficile de concevoir le paiement intégral d’une assurance moto lorsque celle-ci ne sert que quelques mois dans l’année. Si vous êtes de ceux qui n’utilisent pas leurs deux-roues pendant l’hiver, n’hésitez pas à recourir à la suspension de votre contrat d’assurance moto pendant quelques mois. Cela vous permettra de faire des économies, tout en conservant un bon niveau de garanties.

Avez-vous songé à vous inscrire à l’assurance moto saisonnière ?

Assurance moto hivernageIl importe de savoir que près de 85% des motards préfèrent mettre leurs deux-roues à l’abri de l’hiver, ils ne les utilisent pas tout au long de l’année et sont pourtant contraints de payer une assurance. Ils ont leurs saisons de prédilection et la plupart n’apprécient pas trop l’idée de s’emmitoufler sous trois couches de laine et de cuire pour échapper au grand froid polaire.

Depuis, de plus en plus d’agences d’assurance proposent de réduire leur prime en limitant l’utilisation de l’engin pendant quelques mois. La compagnie n’interdit pas l’utilisation de la moto, elle vous invite à choisir une formule d’assurance saisonnière. Pour en savoir plus sur cette offre, vous pouvez consulter les différents sites rassemblés sur le marché d’assurance auto-moto. Cette offre consiste en fait à suspendre les garanties roulantes du contrat. Par conséquent, votre contrat d’assurance demeure toujours car les garanties obligatoires de la loi restent effectives.

Dans la pratique, il vous incombe de suspendre le contrat et les garanties souscrites. Vous êtes tenus de préciser la période où vous ne souhaitez par circuler. Cela vous permettra de faire des économies évidentes. En effet, vous n’avez pas à payer plein pot une assurance tous risques quand votre moto hiberne pendant une longue période de trois, voire six mois dans l’année.

Quelles sont les garanties pour votre assurance moto hivernage ?

Pour peu que vous y avez souscrit dans votre contrat de base, vous pouvez évidemment garder les garanties vol et incendie pendant ces mois d’hiver.

Si vous choisissez l’assurance saisonnière, ne vous attendez pas pour autant à des miracles. Limitez votre utilisation car la compagnie d’assurance n’est pas tenue de couvrir les accidents de quelle que forme que ce soit. Vous économiserez, certes, mais pas de façon proportionnelle au temps pendant lequel votre moto restera cloitrée au sous-sol. A vrai dire, cette formule d’assurance saisonnière devrait vous aider à réaliser une économie d’environ 20% sur votre prime annuelle.

Ce contenu a été publié dans Assurance moto. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.